La soirée de remise des prix du festival AUGENBLICK aura lieu vendredi 22 à 20h au cinéma Le Trèfle à Dorlisheim. Les lauréats de la compétition y seront annoncés : Prix du jury professionnel, Prix du public et Prix du public jeune. Et pour clore cette édition en beauté, nous vous proposons un ciné-concert, création de trois artistes alsaciens sur le film Les Hommes le dimanche de 1929, nouvellement restauré.
Pour prendre vos billets, cliquez ici.

Les Hommes le dimanche est le résultat du travail et de la complicité de cinéastes alors débutants, poussés par la suite à l’exil par le régime nazi et qui ont connu une fulgurante carrière à Hollywood : Robert Siodmak et Edgar G. Ulmer à la réalisation et Billy Wilder au scénario. On y voit d’abord Berlin, ville grouillante, moderne, frénétique, puis l’échappée des citadins le dimanche pour jouir de plaisirs simples au bord de l’eau : rires, flirts, baignades, jeux et jalousies… Cette œuvre, pleine d’insouciance, offre une vision de ce qu’aurait pu être le cinéma allemand des années 30.

Le trio Thomas Bloch, Pauline Haas et François Hagenmüller pose un regard neuf sur cette œuvre à travers sa création. A partir d’un ensemble inattendu d’instruments, tels que le Cristal Baschet (ou “orgue de cristal” – si vous vous demandez à l’instant “qu’est-ce?”, une seule réponse, venez!), les ondes Martenot, la harpe, le vibraphone et autres percussions, le trio créée de surprenants mélanges de timbres, navigant entre improvisations libres et compositions originales.

C’est une double découverte que nous vous proposons pour cette clôture : celle de trois artistes de talents et de leur instrumentarium, et celle de ce film, étincelle de légèreté dans le cinéma allemand avant une sombre période.