Synopsis

Images lumineuses d’un dimanche d’été au bord d’un lac, loin de l’agitation de Berlin. Deux hommes, deux femmes, qui s’approchent, parlent, rient, se baignent, s’aimeront peut-être. Une ode aux plaisirs simples dans le Berlin de 1930, Les Hommes le dimanche est un chef- d’œuvre tourné au crépuscule du cinéma muet, largement improvisé et filmé par un collectif de débutants parmi lesquels de futures figures hollywoodiennes.

À partir d'un ensemble inattendu d'instruments, tels que le glass harmonica, le vibraphone et la harpe, le trio convoque des modes de jeu particuliers afin de créer de surprenants mélanges de timbres. À travers une lecture narrative, accompagnant les personnages dans leurs romances, révélant les environnements induits par l'image, les musiciens naviguent entre improvisations libres et compositions originales.

Le Trio : Bloch – Haas – Hagenmuller

Thomas Bloch

Artiste aguerri, Thomas Bloch est reconnu dans le monde parmi les interprètes actuels majeurs de plusieurs instruments rares : ondes Martenot, glass harmonica et cristal Baschet, tant dans les domaines de la musique classique, de la musique contemporaine et expérimentale, de l'opéra, du rock, du théâtre, du cinéma, etc. Parmi ses nombreuses collaborations remarquables, on peut citer Radiohead, John Cage, Gorillaz, Daft Punk, mais aussi Emilie Simon et Luc Jacquet (La Marche de l'Empereur), ou encore Milos Forman (Amadeus). Il est également compositeur et producteur, et enseigne les ondes Martenot au conservatoire de Strasbourg.

Pauline Haas

Pauline Haas donne son premier récital de harpe à 11 ans, marquant le début d'un parcours brillant. Premier prix du concours Lily Laskine junior, diplômée du Conservatoire de Paris, participant à de prestigieux festivals, elle est nommée aux Victoires de la Musique Classique à Paris en 2012 dans la catégorie Révélation Soliste Instrumental. Artiste engagée, elle installe volontiers sa harpe dans les hôpitaux, les écoles, les médiathèques ou les musées. Son ouverture et sa curiosité la conduisent à explorer de nouveaux répertoires, à travers des associations originales telles que de précédentes collaborations avec Thomas Bloch et François Hagenmuller.

François Hagenmuller

Diplômé de la Haute Ecole des Arts du Rhin, lauréat du concours de Fermo en Italie, François Hagenmuller est un jeune percussionniste virtuose, passionné par la musique de chambre et la transmission auprès des plus jeunes générations. Co-fondateur du Baka Trio, avec ses complices percussionnistes Mathias Romang et Rémi Schwartz, ils créent ensemble un ciné-concert remarquable sur le film L'Aurore de Murnau, pour la clôture 2016 du Festival Augenblick. Artiste polyvalent et généreux, François Hagenmuller enseigne dans plusieurs conservatoires du Grand Est, compose et arrange pour les percussions ou l'orchestre, est membre du groupe Klezmhear, et dirige des orchestres de jeunes musiciens.

 

 


Robert Siodmak, Edgar G. Ulmer

Robert Siodmak
La Vie parisienne (1936) - West Point Widow (1941) - Les Tueurs (1946) - La Nuit quand le diable venait (1957)

Edgar G. Ulmer
Le Chat Noir (1934) - Détour (1945) - Le Démon de la Chair (1946)

 

Vendredi 22 novembre à 20h

Cinéma Le Trèfle à Molsheim

Tarif plein 12€

Tarif réduit 9€

Prévente en ligne sur www.cinemadutrefle.com

Fiche technique

  • Titre original

    Menschen am Sonntag

  • Pays Allemagne
  • Année 1930
  • Durée 80'
  • Genre Film muet
  • Version Muet, STF
  • Scénario

    Billy Wilder

  • Production

    Version restaurée : Tamasa


  • Soirée de clôture