Synopsis

Chassés de partout, les lapins de garenne se retrouvent enfermés entre 2 hauts grillages lors de la création du Mur de Berlin en 1961. Un vrai refuge : préservés des prédateurs par des sentinelles qui les surveillent 24 heures sur 24, ils ont à leur disposition de l’herbage à foison et des abris antichars pour se protéger du soleil. Les hommes, même s’ils ont un comportement étrange, ne leur tirent plus dessus. Jusqu’au jour où quelques rebelles décident de creuser sous le Mur.

Film précédé d’un court métrage de Thomas Heise À quoi bon faire un film sur ces gens-là ? (1980, 32’, VOST)
Thomas Heise filme pour ce premier documentaire d’étude une mère et ses fils qui, au cours d’un goûter, ne parviennent pas à se souvenir de la première fois où ils ont eu à faire à la police. Le naturel avec lequel les protagonistes vivent leurs vies de petits délinquants hors de toute idéologie, et la position de l’auteur, qui accepte leur mode de vie sans le juger, lui a valu une interdiction de projection publique jusqu’à la Chute du Mur.


Bartosz Konopka et Piotr Rosolowski

FILMOGRAPHIE
The Art of Disappearing (Bartosz Konopka et Piotr Rosolowski, 2013)

Fiche technique

  • Titre original

    Mauerhase

  • Pays Allemagne, Pologne
  • Année 2009
  • Durée 38'
  • Genre documentaire
  • Version VOST
  • Scénario

    Bartosz Konopka et Piotr Rosolowski

  • Production

    Ma.ja.de. filmproduktions, MS Films, Brandenburg (RBB)

  • Prix et festivals

    Prix du Meilleur film section Conflit et Résolution Hamptons Film Festival 2009, Prix du Meilleur film, Lajkonik d’or Festival du Film de Cracovie 2009, Meilleur moyen-métrage documentaire IDF HotDocs, Toronto 2009

Bande-annonce

Séances